• Vous faire obeir de votre lapin

    Depuis que votre lapin est chez vous, vous comprenez jusqu’où peut aller le sens du mot têtu tellement votre « grandes oreilles » vous en fait voir de toutes les couleurs.

    Poser des limites dès le départ et ne pas succomber à son regard innocent est la première règle.

    Le lapin malin comprend en effet qu’il vous rend complètement gaga et en joue sans modération. Alors rangez vos émotions un moment et dites-vous que c’est pour votre bien à tous les deux, froncez les sourcils, prenez votre grosse voix et faites-vous respecter nom d’un petit lapin !

    <o:p> </o:p>

    Mais surtout ne le tapez sous aucune condition, ça n’apporterais rien, de plus il aurait peur de vous et ne ferait pas le lien entre sa bêtise et votre tape. Sans confiance, le lapin ne peut rien apprendre et serait terrorisé à chaque fois que vous l’approcherez.

    <o:p> </o:p>

    Au départ, prévenez votre lapin que ce qu’il fait est une bêtise, il ne peut pas savoir de façon innée ce qu’il lui est interdit ou pas. Comme pour un enfant, il faut lui répéter plusieurs fois avant qu’il ne comprenne que c’est interdit. Le premier mois, il va beaucoup découvrir et donc faire beaucoup de bêtises donc limitez ses sorties à une pièce sinon vous aurez l’impression de passer votre temps à le disputer. Lorsqu’il aura intégré les interdits de cette pièce, vous pouvez le laisser accéder à une autre.

    <o:p> </o:p>

    Voici quelques solutions pour vous faire comprendre :

    <o:p> </o:p>

    -         La réprobation vocale : c’est le premier avertissement. D’une voie ferme dites NON et faites le précéder de son nom s’il le reconnaît et que vous avez plusieurs animaux. Chez nous, Gato et Zoé reconnaissent très bien leur prénom donc si je dis « Zoé NON », Gato ne se sentira nullement concerné alors que Zoé arrêtera immédiatement sa bêtise.

    -         NON + pousse du nez : S’il a entreprit de vous faire un trou dans le mur et que le premier avertissement ne fonctionne pas, poussez son nez du mur quand il le grignote tout en disant NON. Répétez autant de fois qu’il recommence, soyez plus têtu que lui. Si si vous allez y arriver.

    -         Tapotement sur le museau : Pas trop fort ça sert à rien et ajoutez un NON plus prononcé en le regardant dans les yeux. Eloignez-le complètement de la bêtise.

    -         Retour dans la cage : si malgré les 3 premiers avertissements il persiste dans la même bêtise faites le rentrer dans sa cage pour qu’il se calme un peu (s’il court d’une bêtise à l’autre n’entamez pas un compte de ses bêtises il veut visiblement vous faire tourner en bourrique alors pareil direction la cage). Etablissez un temps de punition 5 minutes pour les petites et 20 pour les plus grosses.

    -         Claquez vos mains : On utilise le langage des lapins pour se faire comprendre. Dans la nature un lapin émet un claquement sourd avec ses pieds quand un intrus rentre sur son territoire. Vous pouvez alors les imiter en claquant vos mains quand il rentre dans une pièce interdite.

    -         Plaquage au sol : Seulement pour les récidives plus que répétées de pipis et de crottes partout. Appuyer doucement sur la tête de votre lapin avec le creux de votre main pour que celle-ci se rapproche du sol. Attention l’objectif n’est aucunement de lui faire mal alors n’appuyez pas trop fort.  Ici aussi on utilise le langage du lapin dominant qui protège son territoire. Il est sur « votre territoire » il ne doit donc pas laisser son odeur. Le plaquage au sol c’est une obligation pour le lapin de se soumettre.

    <o:p> </o:p>

    Dans le cas où votre lapin ne cesserait de grignoter vos meubles, votre tapisserie où tout ce qui lui passe sous la dent essayez de détourner son attention en lui donnant une boîte en carton dont il pourra à loisir gratter et déchirer. Creuser et ronger est naturel, vous ne pourrez pas l’en empêcher alors autant que ce ne soit pas sur vos meubles.